Accueil
Les Amis de Peiresc

mise à jour : 02/07/2017
à propos de ce site...

WyWiWyG.frlog-in

Journées Peiresc 2012

  1. les 4 et 5 Juin , pour les collègiens en visite à Belgentier,
  2. puis le matin du 6 Juin, pour quelques amateurs matinaux, du haut d' une colline voisine,
Des astronomes passionnés, venus de Rocbaron ,  ont eu le plaisir, de montrer:
Ce qu' aurait aimé observer Peiresc...
  1. Les taches solaires,
    Témoins de l activité du soleil, (intense en ce moment)  Observables à l'époque de Peiresc, mais elles n' intéressaient pas beaucoup les astronomes,  surtout préoccupés de savoir si ce n' était pas la terre qui tournait autour du soleil,  plutôt que le soleil autour de la terre (comme l'affirmait l'église).
  2. Le transit 2012 de Vénus
    Événements astronomiques rares,ces transits vont par paires:
    • A l'époque de Peiresc, Képler avait calculé la présence d'une paire en 1631 et 1639
      Le transit de 1631 ne fut pas observable en Europe, celui de 1639 fut observée,  MAIS Peiresc était mort... Nul doute que le talent qu'il avait eu pour faire observer une éclipse de lune en 1635, et pouvoir refaire ainsi le calcul  des longitudes pour la Méditerrannée, l'aurait incité à travailler avec passion sur ce transit.  Car en effet, ces événements rares permettent de calculer les dimensions de l'univers..
    • Les transits de 1761 et 1769 furent l' occasion de trés importantes expéditions scientifiques internationales.
    • La paire suivante fut en 1874 et 1882
    • Pas de transits au 20ème siècle
    • La paire qui vient d avoir lieu est celle de 2004 et 2012.
    • Les prochains rendez vous sont fixés en...2117 et 2125...!
        Le soleil (texte de Claude Darnon, ami de Peiresc et astronome amateur )
"Les tâches solaires"
Durant ces journées nous avons montré deux parties du soleil
  1. la couronne avec les protubérances.
    A l' aide d' un télescope spécial nous avons montré et fait dessiner aux enfants,des flammes solaires de...30.000 kilomètres
  2. la photosphère avec les taches
    Nous avons fait découvrir, avec filtre atténuateur et par projection, un soleil bien actif avec plus de 6 taches visibles dans les petites lunettes.
Le tout en direct....
1.Observations des protubérances
Explications On regarde et on voit une "protubérance"


Les observateurs dessinent la protubérance Croquis d' un observateur


2.Les 6 taches sur la photosphère
Les collègiens les ont parfaitement vu, les 4 et 5 Juin avec de petites lunettes munies de filtres.
Mais le lendemain matin 6 Juin, à 6h du matin, sur une colline prés de Néoules, avec un télescope , les astronomes amateurs, en observant le transit de Vénus, ont revu ces taches, qui étaient toujours là, d' où la trés parlante photo ci dessous
 

Le transit de Vénus 2012
Projection sur une feuille de la fin du transit:  Vénus se détache en noir, comme un grain de beauté, devant le disque solaire, les taches sont plus pales, pour beaucoup mieux les voir,  cliquer sur la photo,



Nos amis les astronomes de Rocbaron, émerveillés des spectacles offerts par le soleil ce matin du 6 Juin,  nous en ont confié le récit, et les photos.( Chacune des 3 petites photos peut être agrandie pour beaucoup mieux voir,  en cliquant sur elles).
A 5h30 nous étions onze, qui avec des jumelles, qui avec des lunettes protégées par des filtres spéciaux. Cinq télescopes étaient dirigés vers un point de l'horizon déjà très rougeoyant.. Le début du lever du soleil a lieu entre les volutes des nuées matinales à 5h54min. En ombre chinoise, on aperçoit quelques chênes, quelques bosquets, quelques arbrisseaux de la Provence trop verte de ce printemps 2012.

L'aplatissement du disque solaire est prononcé. Deux minutes après, le profil du disque de Vénus s' offre à nos regards, à nos appareils photos et à nos croquis. En observant le phénomène en direct, en réel (pas sur une télévision, pas sur Internet, pas sur un portable... on appréhende mieux la dimension de cette partie de notre système solaire. La proportion entre les disques du Soleil et de Vénus, planète soeur de la nôtre, est tangible, impressionnante de certitude. ) .
Un premier mirage s'illumine au moment précis où le disque solaire très agrandi dans nos télescopes s'envole au-dessus du paysage provençal : un soleil inversé apparaît, calé entre le disque et l'horizon. Météore étonnant, ce ne sera pas le seul aujourd'hui. Le disque de Vénus continue son petit bonhomme de chemin sur le disque solaire. Le Soleil s' affine, le Soleil net prend de la hauteur, et déjà il chauffe. En cette période d' activité intense, les nombreuses taches deviennent bien visibles.

Certains font des photos, d' autres des croquis, le restant du groupe se réjouit du spectacle. Je m' amuse à projeter l' image du soleil sur mon carnet de dessin, tout le monde peut admirer le spectacle, sur fond de ciel, tout simplement.

Les deux plus gros télescopes servent à relever les instants précis des derniers contacts. Ces données, provenant de partout à la surface du globe, serviront à nourrir un calculateur, trés gourmand en chiffres, pour en déduire des informations qui nous reviendront comme un boomerang, dans nos revues spécialisées.

Lorsque le disque de Vénus est tangent au limbe solaire, apparaît le phénomène dit de la goûte noire. Après le quatrième contact et la disparition de Vénus, alors qu' elle s' apprête à réitérer sa ronde orbitale, les frimas matinaux s' affirment. Mais, peu nous importe car pour la noire Vénus, c' est fini. Alors, elle peut bien se lever elle, la brume, nous irions bien nous coucher ailleurs, d' ailleurs... >Durant toute la durée de l' observation, subrepticement, un phénomène assez rare était présent dans le ciel humide : une superbe parhélie, une colonne de lumière, surplombe le Soleil jusqu' au zénith. Quelques temps après la fin du transit de Vénus, pour clore dignement le spectacle, c' est la parhélie des chiens du Soleil, sorte de petit arc, qui nous montre ses couleurs et s' offre à nos yeux ébahis par tant de beauté.





Nos amis les astronomes de Rocbaron
 

2008 Visites à /printemps_2012/astronomie/index.php [googlebot=140]
modifé le 30/11/16 a 16:40